Home SANTE Le cannabis médical peut-il être utilisé pour traiter l’anxiété ? – La science derrière le remède naturel

Le cannabis médical peut-il être utilisé pour traiter l’anxiété ? – La science derrière le remède naturel

0
Le cannabis médical peut-il être utilisé pour traiter l’anxiété ? – La science derrière le remède naturel

L'une des questions les plus fréquemment posées dans le domaine du est de savoir s'il peut ou non être utilisé pour traiter l'anxiété. La réponse n'est pas aussi simple et directe qu'il n'y paraît. Il faut tenir compte de considérations médicales et juridiques, ainsi que du fait que les gens réagissent différemment à toutes sortes de thérapies.

La question du médical comme traitement de l'anxiété est devenue plus fréquente depuis que les États ont dépénalisé la consommation de cannabis médical. La curiosité est d'autant plus encouragée que certains membres de la communauté pro-cannabis médical affirment que cette drogue est une sorte de “médicament miracle” capable d'aider à peu près n'importe quoi.

L'aspect médical de la question

L'aspect médical de la question est aussi simple que de vouloir savoir si le cannabis réduit efficacement l'anxiété. Malheureusement, il n'y a pas de réponse claire. Il ne fait aucun doute que de nombreux consommateurs de cannabis médical ont affirmé avoir été soulagés de leur anxiété grâce à l'utilisation de cette substance. D'un autre côté, d'autres ont déclaré se sentir plus anxieux.

Les différences dans les rapports des patients sont en partie dues aux différences entre les produits de cannabis médical. Tous les médicaments à base de cannabis ne sont pas identiques. Des ingrédients différents et des niveaux de cannabinoïdes différents peuvent avoir un impact sur l'expérience des patients. Il y a aussi la question des cannabinoïdes elle-même.

THC et

THC et CBD
Source : genengnews.com

Le THC est le principal cannabinoïde présent dans la . C'est également le cannabinoïde qui produit la défonce associée à la consommation de la plante. Le CBD est le principal cannabinoïde du chanvre. Bien qu'on lui prête des effets thérapeutiques, il n'est pas de nature psychoactive. Les utilisateurs de CBD ne se défoncent pas en le consommant.

Les études portant sur les deux cannabinoïdes et leur efficacité à réduire l'anxiété ont donné des résultats intéressants. Un examen complet de la littérature scientifique existante, publié en avril 2023, a révélé ce qui suit :

  • L'ingestion de THC à de faibles niveaux tend à réduire l'anxiété.
  • L'ingestion de THC à des niveaux élevés a tendance à augmenter l'anxiété.
  • L'ingestion de CBD, quel que soit son niveau, a tendance à réduire l'anxiété.

Bien sûr, il ne s'agit que de règles générales. Chaque patient aura ses propres expériences avec le THC et le CBD. Pourtant, les observations générales de la littérature scientifique semblent indiquer que le CBD est un meilleur choix. Ce qui est formidable avec le CBD, c'est qu'il est légal dans tout le pays. Les patients n'ont pas besoin d'une carte de cannabis médical pour l'acheter.

Le côté légal de la question

Les aspects juridiques entourant la question de savoir si le cannabis médical peut être utilisé pour traiter l'anxiété sont assez simples. La légalité se résume à la loi de l'État. Les États disposant de programmes légaux de cannabis médical ont tous des listes de conditions médicales pour lesquelles le cannabis peut être recommandé. Ces listes varient d'un État à l'autre.

Lire aussi :  Un guide simple et rapide pour obtenir une carte de marijuana médicale en Oklahoma

Les exploitants de Zion Medicinal, une pharmacie de cannabis médical située à Cedar City, UT, affirment que l'anxiété ne figure pas sur la liste des conditions médicales approuvées de l'État de la Ruche. Un patient dont la seule affection est l'anxiété serait inéligible en vertu de la loi de l'État. D'un autre côté, tu pourrais avoir un patient atteint de SSPT dont les symptômes incluent l'anxiété.

Comme le SSPT figure sur la liste des maladies approuvées de l'Utah, le médecin du patient pourrait recommander le cannabis médical. Ce médicament pourrait potentiellement soulager plusieurs symptômes du SSPT, y compris l'anxiété.

Effets à long terme

Effets à long terme
Source : allgreensclinic.org

L'utilisation à long terme du cannabis médical pour le traitement de l'anxiété soulève d'importantes considérations concernant la tolérance, la dépendance et les fonctions cognitives. Avec le temps, les patients peuvent avoir besoin de doses plus élevées pour obtenir les mêmes effets thérapeutiques, un phénomène connu sous le nom de tolérance.

Cela peut conduire à une dépendance, où l'individu pourrait ressentir des symptômes de sevrage à l'arrêt de la consommation. En outre, les impacts potentiels sur les fonctions cognitives et la santé mentale suscitent des inquiétudes, certaines études suggérant que l'usage chronique pourrait affecter la mémoire, l'attention et les processus de prise de décision.

Les patients et les prestataires de soins de santé doivent évaluer ces risques par rapport aux avantages de l'utilisation du cannabis médical pour soulager l'anxiété.

Thérapies combinées

L'intégration du cannabis médical dans un plan de gestion de l'anxiété plus large comprenant une thérapie, des médicaments et des changements de mode de vie pourrait offrir une approche plus complète du traitement.

Pour certains patients, le cannabis médical pourrait renforcer les effets de la thérapie cognitivo-comportementale ou d'autres interventions thérapeutiques en réduisant le niveau d'anxiété et en améliorant la participation. Cependant, il est également nécessaire de prendre en compte les risques d'interactions entre le cannabis et d'autres médicaments.

Une perspective holistique, étayée par un suivi attentif et une collaboration entre les prestataires de soins de santé, peut aider à maximiser les avantages tout en minimisant les risques potentiels.

Contrôle de la qualité

Contrôle de la qualité
Source : procanna-usa.com

Garantir la qualité des produits de cannabis médical est primordial pour la sécurité des patients et l'efficacité des traitements. Les mesures de contrôle de la qualité, notamment les pratiques normalisées de culture, de récolte, de traitement et d'étiquetage, sont essentielles pour s'assurer que les patients reçoivent des dosages cohérents et que les produits sont exempts de contaminants.

La variabilité des souches de cannabis, de leur puissance et des méthodes de préparation peut affecter de manière significative les résultats thérapeutiques. À ce titre, les cadres réglementaires qui appliquent des normes strictes de contrôle de la qualité sont cruciaux pour protéger les patients et s'assurer qu'ils reçoivent un traitement fiable et efficace contre l'anxiété.

Lire aussi :  Peux-tu utiliser une crème au CBD pour guérir les éruptions de zona ?

Défis réglementaires

La classification du cannabis comme substance de l'annexe I aux États-Unis pose d'importants obstacles à la recherche, limitant la possibilité de mener des études approfondies sur son efficacité et son innocuité dans le traitement de l'anxiété.

Cette classification implique un fort potentiel d'abus et aucun usage médical accepté, ce qui contredit le nombre croissant de preuves soutenant les bienfaits thérapeutiques du cannabis médical.

La réforme de ces réglementations pourrait faciliter une recherche clinique plus solide, aidant à clarifier le rôle du cannabis dans la gestion de l'anxiété et à éclairer les directives relatives à son utilisation médicale.

Éducation des patients

Éducation des patients
Source : substanceei.com

Il est essentiel d'éduquer les patients à l'utilisation responsable du cannabis médical pour optimiser les résultats du traitement et minimiser les risques. Il s'agit notamment de donner des conseils sur le dosage, de comprendre les effets secondaires potentiels et de reconnaître les signes d'effets indésirables.

Les patients doivent être informés des différentes souches et formulations de cannabis, ainsi que de l'apparition et de la durée des effets associés aux diverses méthodes de consommation.

Un patient bien informé est mieux armé pour prendre des décisions concernant son traitement et pour utiliser le cannabis médical de manière efficace et sûre pour soulager l'anxiété.

Formes alternatives

L'exploration de formes alternatives de consommation de cannabis, telles que les huiles, les teintures, les comestibles et les topiques, offre des avantages potentiels pour le traitement de l'anxiété. Ces méthodes offrent des options aux patients qui préfèrent ne pas fumer ou vaper, et permettent un dosage plus discret et plus contrôlé.

Chaque forme a son lot d'avantages et d'inconvénients, notamment des différences dans le délai d'apparition, la durée des effets et la facilité d'utilisation. Par exemple, les edibles peuvent offrir un soulagement plus durable, mais il peut être plus difficile de les doser avec précision.

Comprendre les caractéristiques de ces formes alternatives peut aider les patients et les prestataires de soins de santé à choisir la méthode la plus appropriée pour la gestion de l'anxiété, adaptée aux besoins et aux préférences de chacun.

Trop tôt pour le dire

Ce qu'il faut retenir de tout cela, c'est qu'il est trop tôt pour dire à quel point le cannabis médical est efficace pour traiter l'anxiété.

Certaines personnes ne jurent que par le cannabis, tandis que d'autres disent qu'il ne les aide pas ou qu'il aggrave leur anxiété.

Tant que la communauté médicale ne sera pas parvenue à un consensus clair, nous continuerons à nous demander s'il est judicieux de recommander le cannabis médical pour traiter l'anxiété. C'est une pilule difficile à avaler pour les personnes qui croient que le cannabis médical est la solution.